Ce cours vise à aider les étudiants de divers domaines à mieux penser en termes d’interdisciplinarité et à agir face aux défis éthiques de l’utilisation des mégadonnées et de l’IA en santé et en société.

À ce titre, ce cours se penchera sur les implications sociales, éthiques et juridiques des mégadonnées en santé et de l’intelligence artificielle en soulevant plusieurs approches interdisciplinaires et pratiques à partir d’un regard critique et des stratégies d’action face aux défis émergeants en santé publique.



Le 21e siècle est l'ère du numérique. Il est marqué par un progrès rapide au niveau des techniques et des technologies de l'information.

Découlant de ces avancées, les mégadonnées (« Big Data ») et l’intelligence artificielle (IA) apparaissent comme des avenues envisageables pour résoudre les problèmes de santé. Récemment, on note une véritable explosion des sources de données en santé. On peut compter les dossiers numériques, les bases de données médico-administratives, les banques de données génétiques, etc. Ces données de santé peuvent également être croisées avec des données provenant de l'industrie (ex.: médias sociaux comme Facebook, Ancestry.com, etc.) ou d'autres sources pour rejoindre une vision intégrée, globale ou "Une seule santé" qui cherche à réconcilier les divers secteurs d'activité ainsi que les santés humaine, animale et planétaire. 

Dans ce contexte, les possibilités et les défis pour la santé et pour la société sont nombreux et pourront influencer nos décisions individuelles et sociétales. Toutefois, leur résolution nécessitera une forte interdisciplinarité et une intersectorialité qui permettra de raffermir les collaborations. L'éthique, jointe aux grands débats académiques et sociétaux portant sur la santé et les mégadonnées, permet d'approfondir notre compréhension des implications sociales et juridiques des nouvelles techniques et technologies (ex. : risque de stigmatisation pour les communautés déjà marginalisées).